Lundi 09 avril 2018

Points experts

Actions thématiques : LA SILVER ÉCONOMIE : UNE APPROCHE MULTISECTORIELLE D’UN PHÉNOMÈNE EN DEVENIR

Le vieillissement de la population est une tendance de fond qui va durablement affecter la démographie mondiale. Chute de la mortalité infantile, baisse de la fécondité et hausse de l’espérance de vie en sont les principaux facteurs. Pour satisfaire les besoins d’une population vieillissante, un écosystème économique d’envergure se développe : la « silver économie ».
Et autant d’opportunités d’investissement à saisir !

Jean-Dominique Seta, gérant de CPR Invest – Global Silver Age, revient pour vous sur notre approche originale de la thématique, ce qui fait son actualité et nos convictions.

A L’ÉVOCATION DU « MARCHÉ DES SENIORS », SPONTANÉMENT NOUS PENSONS SANTÉ ET DÉPENDANCE. VOTRE APPROCHE VA BIEN AU-DELÀ, POUVEZ-VOUS NOUS LA DÉCRIRE ?

Lors de la création de la stratégie Silver Age en 2009, nous souhaitions adresser le phénomène du vieillissement dans son ensemble, afin de bénéficier de la thématique dans tous les secteurs impactés et nous différencier des fonds purement sectoriels.

Considérant que le pouvoir d’achat dans les pays développés atteint son niveau le plus élevé lors du départ à la retraite, nous avons construit notre univers au travers du prisme de la consommation des seniors et identifi é ainsi 8 secteurs portés par la thématique. Les besoins des jeunes retraités, encore actifs et disposant d’un pouvoir d’achat relativement élevé, ne sont pas les mêmes que ceux de leurs aînés, plutôt en quête de sécurité, de confort et de sérénité. 

QUELS SONT LES PRINCIPAUX AVANTAGES D’UNE TELLE APPROCHE MULTISECTORIELLE ?

Tout d’abord, la diversification. C’est ce que nous avons recherché en construisant l’univers d’investissement autour de 8 secteurs : le bien-être et les loisirs, l’automobile, l’épargne financière, la sécurité, les équipements et services de santé, la pharmacie et la dépendance. Ensuite, la flexibilité. Notre processus de gestion combine les approches « top-down » et « bottom-up » ; une allocation géographique et sectorielle dynamique nous permet d’adapter le portefeuille aux cycles de marché et aux mutations sectorielles fondamentales.

VOUS PARLEZ DE MUTATIONS SECTORIELLES. L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE SEMBLE ÊTRE UN EXCELLENT EXEMPLE D’ACTUALITÉ.

En effet, les grands laboratoires pharmaceutiques sont confrontés à de fortes pressions sur les volumes et les prix des médicaments. L’arrivée à échéance de nombreux brevets - entre 2018 et 2022 notamment -, le nombre insuffisant de nouveaux médicaments développés en interne et l’offre accrue de produits génériques ou biosimilaires pèseront sensiblement sur les chiffres d’affaires. Dans le même temps, les politiques gouvernementales aux budgets contraints combinées à l’émergence de nouveaux assureurs privés et acteurs plus puissants devraient continuer de peser sur les prix. Le partenariat récent entre Amazon, JP Morgan et Berkshire vient ainsi redessiner le paysage concurrentiel. Un tel contexte est propice à des opérations de fusions et acquisitions. En effet, des bilans solides et une forte génération de free cash-fl ows, permettent à ces grands groupes de renforcer leur pipeline de nouveaux produits (en achetant des petites biotechs par exemple) ou bien d’améliorer leur structure de coûts (en fusionnant avec des concurrents directs). On peut citer d’ores et déjà les rachats de Juno Therapeutics par Celgene en janvier (9 mds de dollars) et de Bioverativ par Sanofi en mars (11,6 mds de dollars).

QUELLE EST LA POSITION DE CPR INVEST - GLOBAL SILVER AGE SUR L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ?

Ces derniers mois, nous avons réduit notre exposition. Le secteur représente 11% de notre allocation. Aujourd’hui contre 18% en juin dernier. Nous privilégions des valeurs petites et moyennes, bénéficiant de forts potentiels de développement sur de nouvelles indications ou zones géographiques. Dans un marché prometteur pour les opérations de fusions et acquisitions, nous préférons les cibles aux prédateurs.

COMMENT EST ORIENTÉ LE PORTEFEUILLE AUJOURD’HUI ?

Notre stratégie actuelle se résume en 3 axes. Premièrement, nous réduisons nos positions dans les produits de soins, la sécurité et les grandes valeurs pharmaceutiques, en raison de perspectives de croissance et de valorisations peu attrayantes. Ensuite, nous maintenons une exposition élevée sur les valeurs financières, automobiles et de loisirs, sensibles à l'accélération de la conjoncture globale et bénéficiant de la hausse des taux d'intérêt. Les croisiéristes, par exemple, continuent de bénéficier de la croissance mondiale et d’une demande solide notamment dans les pays développés. Carnival Group, leader mondial sur ce marché (une dizaine de marques à travers le monde dont Costa), est au coeur de notre portefeuille. 

Enfin, nous maintenons une exposition élevée, mais bien diversifiée, dans les équipements médicaux et la biotechnologie, où l'on va chercher des sociétés innovantes et disruptives, aux opportunités de croissance uniques. Dans ce domaine, nous échangeons avec les gérants de CPR Invest - Global Disruptive Opportunities et bénéficions mutuellement de notre expertise. Edwards Lifesciences en est une illustration. Leader mondial dans le traitement des maladies cardiovasculaires, sa technologie de pointe révolutionne notamment les opérations de chirurgie aortique : la chirurgie à coeur ouvert est remplacée par l’usage d’un cathéter. Les avantages sont nombreux, autant pour les patients que pour les chirurgiens, les hôpitaux et les assureurs. 

... Retrouvez le document en intégralité ci-dessous.

Jean-Dominique Seta

Gérant Actions Thématiques

 

En savoir plus sur notre offre

Nous contacter

Besoin d'informations complémentaires ? N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.